Monthly Archives :

février 2020

Le gouvernement Michel I: beaucoup de bluff, peu de résultats.

Le gouvernement Michel I: beaucoup de bluff, peu de résultats. 2048 1315 Lhoëst Jean

La Suédoise prenait le relève en 2014 à son de trompe. Finalement, notre pays avait un gouvernement sans le PS et avec une grande majorité Flamande. Tout allait changer pour le bon : jobs, taxes, budget, …

Alors, du bluff ou du concret?

Regardons aux réalisations de ce gouvernement .

 

Jobs 7/10

Bluff : créer des emplois était le mantra de ce gouvernement.

Résultat : 220.000 emplois créés.

Une croissance moyenne de 1% par an. Moins bien donc que les 1,2% dans le reste de l’Europe !

En plus, est-ce que cette croissance est dû au gouvernement ou aux conditions économiques très favorables ? Qui va le dire ?

 

Moins d’administration publique.   3/10

Bluff : alléger l’administration publique.

Résultat : Au niveau fédéral certains pensionnées n’ont pas été remplacés.

Mais ceci n’est que du ‘window dressing’. En effet, depuis belle lurette chaque service fédéral supprimé est recréé en double, triple, voir même en quadruple dans les régions ! Donc, il y a maintenant beaucoup plus d’administration publique qu’auparavant !!!! (Voir La merveilleuse multiplication des ministres)

Ce serait intéressant d’une fois comparer le coût de notre fonction publique entre les années 1960’ (avant les réformes d’état) et maintenant. Le surcoût sera hallucinant. Et certainement pas plus efficace !! Et quelle est la valeur ajouté au-delà du bavardage idéologique ? Et dire que l’évolution technologique permet le contraire !

 

Par exemple, aujourd’hui il est tout à fait possible de gérer un politique d’allocations familiales différencié par région, par commune ou même par tête du client avec un seul système/service ! Tout entreprise bien gérée travaille ainsi. Pourquoi pas en Belgique ? Ici, on semble retourner à l’âge féodal.

Pour info, dans le rapport annuel 2018 d’ABinbev, un entreprise active dans beaucoup de pays du monde, on peut par exemple lire ceci : ‘Simplifier notre organisation. Depuis le 1er janvier 2019, nous sommes passés de neuf à six régions de gestion. Nous avons apporté ces changements pour nous rapprocher de nos consommateurs, rendre notre entreprise plus agile … «

Et crois moi, elle n’a qu’un gouvernement (comité de direction) avec un nombre de ‘ministres’ restreint pour tout l’entreprise !!!!

 

Baisse d’impôts 2/10

Bluff : diminuer la charge fiscale.

Résultat : Réalisé en partie, mais seulement pour les plus huppés et surtout pas de tout financé !

Le taxshift et la réductions des impôts sur les sociétés ont en effet réduit la charge fiscale. Mais est-ce que c’était dans l’intérêt général ?

Je ne le pense pas. Pour moi, c’est d’ailleurs le plus grand méfait de mal gouvernance que j’ai jamais vu. Plus pervers que l’ancienne histoire maudite du ‘gratis’.

En effet, cette réduction fiscale est un chèque de milliards sans provision ! Ce gouvernement n’avait pas les couilles pour financer ce cadeau par

  • Des revenus nouveaux, tels que des impôts sur les fortunes et/ou
  • Des réductions de certaines dépenses, tel que le coût faramineux de la gouvernance de notre petit pays et/ou
  • Une tentative de finalement récupérer les recettes manquées par la fraude et l’évasion fiscale. Incroyable de voire comment les fraudeurs et autres savent échapper aux impôts en Belgique.

En plus la réduction fiscale est surtout à l’avantage des sociétés qui voyaient leur bénéfices grimper et à l’avantage des plus huppés… au détriment des moins huppés. Ces derniers étaient en plus le dupe d’une hausse du coût de la vie entre autre par une hausse des taxes indirectes ! Et qui devra payer la facture plus tard ?

Cette politique perverse et asociale explique le déficit budgétaire important ainsi que la hausse de la pauvreté et de l’inégalité. And last but not least, elle hypothèque notre futur !

Également au niveau Européen ce gouvernement protégeait les ‘happy few’. Comme un des seuls, notre pays bloquait des résolutions pour une harmonisation fiscale Européen. Pourtant de première nécessité pour finalement agir contre la fraude et l’évasion fiscale.

 

Budget   0/10

Bluff : un budget en équilibre en 2018.

Réalité : un budget en rouge, on fonce vers un déficit de 12 milliards !!!!

Un gouffre plus important que l’héritage du gouvernement Di Rupo ! Et ceci malgré des taux d’intérêts très basses et une conjoncture économique beaucoup plus favorable.

La cause, les chèques fiscaux sans provision (vide supra).

 

Des chiffres rouges partout donc. Et dire que les protagonistes de cette politique désastreuse continuent à prendre des grands airs. Fake news à volonté. Tous des imitateurs-trump sans-gêne? Ridicule !

La politique doit servir l’intérêt général. Ce point de vue combiné aux très mauvais résultats de la Suédoise rendra un bilan général positif très difficile…

A lire la semaine prochaine.

 

Si les singes avaient le talent des perroquets, on pourrait en faire des ministres.

Nicolas de Chamfort (1741/1794) Frans auteur.

 

Tags : #Gouvernement Michel       #Bonne gouvernance       #Budget

La merveilleuse multiplication des ministres.

La merveilleuse multiplication des ministres. 1970 1990 Lhoëst Jean

Jadis notre pays était bien gouverné par quinze ministres, aujourd’hui il est mal gouverné par quelques 65 ministres. Un nombre beaucoup, beaucoup trop pour un pays lilliputien comme le nôtre. Et en croire certains, ceci n’est pas encore suffisant !

Pour comparaison, la France ne compte que 18 ministres. Et à ma connaissance, la France n’est quand-même pas plus petit que notre pays, a les mêmes chats à fouetter et connait aussi ses ‘problèmes imaginaires’ (cfr la Bretagne, le Pays Basque)

Dans les années 1950’ notre pays ne comptait en effet que 15 ministres, et le moins qu’on puisse dire c’est qu’ils faisaient un bon boulot !

Aujourd’hui on gémit de l’abondance de ministres, qui nuit une bonne, et encore plus une gouvernance excellente ! Bientôt chacun est son propre premier ministre !!!!

Que serait le surcoût de la gestion de notre pays aujourd’hui par rapport à celui des années 1950’ ? Ce ‘cost without a cause’ sera certes un montant énorme!!

Quelle est en effet la valeur ajoutée de quatre ministres de mobilité ? Plus de embouteillages ? Probablement, parce que eux-mêmes sont constamment en route pour se coordonner après qu’ils se soient rejoués de nouveau avec le ‘Zwartepiet’.

Quelle est la valeur ajoutée de trois sociétés de gestion pour le ring de Bruxelles, à peine 72 kms de long ? Est-ce que ceci est de la bonne gouvernance ?

Je pourrais encore le comprendre si c’était ‘quatre pour le prix d’un’. OK, ceci resterait inefficient, mais se serait bon pour l’emploi sans des coûts supplémentaires. Une illusion bien évidemment !

 

Comment est-ce qu’on a pu arriver là ?

Depuis l’ascension de parties nationalistes, la Belgique fait autorité en matière de pratiques médiévaux ‘Divide et impera’, pourtant en porte-à-faux avec de la bonne gouvernance.

Les réformes de l’état successives ont fait une blague extrêmement coûteuse et ridicule de l’administration de notre pays. Une monstruosité folle sans aucune valeur ajoutée. De conciliateurs (ex CECA) on est devenu des lotisseurs, et de la sorte la risée de L’Europe ! Les politiciens utilisent ces réformes comme une usine à gaz qui couche des ministres, cours, excellences, gouvernements, parlements, etc. à volonté.

Quelle merveilleuse multiplication des ministres.

Et quelle gaspillage d’argent publique, que nous, toi et moi doivent financer via nos impôts. Combien de temps resterons nous encore des cruches ?

 

Obligeons le système ‘Four for one’ dans nos entreprises.

Si le système de gestion ‘Four in one’ serait tellement efficace, pourquoi alors est-ce qu’ aucune entreprise performant ne l’utilise plus? Est-ce que vous connaissez beaucoup d’entreprises qui emploient quatre directeurs financiers ?

Chers politiciens, pour augmenter le niveau d’emploi, je suggère que vous obligez toutes les entreprises actives dans tout le pays, de suivre votre exemple. Et donc de se diviser en quatre ou au minimum en quatre comités de direction. Au moins comme cela chaque premier ministre de notre pays aura son propre point de contact !

A court terme ceci serait certainement une bonne chose pour l’emploi ! Mais après, les faiblissements pleuvront sur le pays parce qu’ inefficace et beaucoup trop cher.

 

Et le citoyen dans tout cela… ?

Il peut rire journellement avec des ministres chamailleurs, un excellent remède contre l’ennui ! Le gouvernement Michel 1 était d’ailleurs connu sous le nom de ‘cabinet chamailleur’. Le spectacle politique est devenu une guerre des clans où les bas-ventres prennent le dessus sur les cerveaux ! Pas étonnant si tu mets beaucoup trop de coqs dans un poulailler trop petit !

Il a droit à de la lecture gratuite pour presque un an. Le moniteur Belge est plus que quintuplé depuis les années 1980’. Suppose qu’on a besoin de trois minutes par page, alors on serait occupé pendant plus que 200 jours 24/24 à lire le moniteur !

Il devient fou de trop de règles contradictoires. Allez, prenez l’E40 entre Tienen et Waremme. Un petit bout d’une trentaine de kilomètres, traversant plusieurs fois les frontières régionales. Et donc successivement accélérer/ralentir, éclairage de route allumée/éteinte, etc. Que serait le prix et la valeur ajouté de ces différents règles incompréhensibles ? Un étranger doit se demander si nos autoroutes sont gérées par des soûlauds !

Peut-être qu’il peut être fier en voyant qu’on termine très haut dans le classement de nombre de ministres par kilomètre carré of par 100.000 habitants !

Et nulle part il a une si grande chance de tomber sur un ministre…

Et finalement il peut payer les violons !

Dans un de mes récits prochains, je plaiderai pour une réforme d’état profonde – une simplification – et comment l’aborder.

La bonne gouvernance, c’est quoi? Quatre ministres de l’Environnement sans plan climatique digne de ce nom, ou un seul ministre avec un bon plan climatique ?

 

 

 

Tags : #Chômage #Compromis #Bonne gouvernance #Réforme de l’état #Structure de l’état #Divide et impera #Climat

Bienvenue dans un café Anversois.

Bienvenue dans un café Anversois. 400 429 Lhoëst Jean

Il y a quelque temps j’allais boire quelque chose dans un bistrot Anversois. ‘Café Het geel paterke’, un nom fictif par respect de la vie privé.

Il y avait pas mal d’ambiance. Au comptoir trois mecs bien baraqués : des cheveux courts, des bottes sacrées et des tatouages angoissantes. Je prenais place à côté d’eux dans l’espoir d’avoir un bagou plaisant. En commandant ma bière, je ressentais immédiatement leur regard méprisant ‘que vient chercher cet imbécile ici avec ses cheveux sauvages’.

Ma bière dans la main, je leur dis ‘Bonjour messieurs, comment ça va ?’

Un des trois me répond de manière assez bourrue mais dans un anversois savoureuse ‘qui êtes-vous et que-ce que tu viens chercher ici ?’

Moi : ‘Je suis un Liégeois et j’ai ici un rendez-vous avec mon petit ami, un Marocain gay.’ (Ah, finalement je ne suis qu’un ‘homo ludens’)

Lui : ‘Alors, pédé, tu n’es pas la bienvenue ici.’

Moi : ‘Et bien, quel accueil gentil ! Qui n’est pas le bienvenu, le Marocain, le pédé ou le Liégeois ?’

Lui : ‘ Aucun des trois !’

Moi : ‘ Merci. Mais pourquoi ? Je n’aime pas trop les dames voilées, ni les hommes tatoués, mais je les respecte et je les traite avec bienveillance. Vivre et laisser vivre, voilà ma devise…’

Lui : ‘Ça suffit. Fiche le camp sinon je te casse ta figure (il montre ostensiblement le poing serré).’

Moi : ‘Aie, maintenant j’ai peur. Mais permet-moi d’encore poser une question. Qui est-ce que vous aimez alors ? Bartje, Driesje et des belles soumises je suppose ? Mais bon, arrêtons ces querelles, essayons de nous comprendre et de faire un compromis…’ Ils me regardent d’un œil méfiant…

Moi: ‘ Buvons quelque chose ensemble, j’vous offre une tournée .’ Il me semblait qu’ils trouvaient ceci un compromis honorable…

En quittant l’endroit, je trouvais consolation en pensant qu’il s’agissait probablement ‘de Chrétiens qui ne comprenaient plus la signification d’être chrétien !’ Est-ce qu’ils auraient déjà entendu parler de ‘aime ton voisin comme toi’, pourtant l’essence d’être chrétien ?

 

Pourquoi tant de méfiance pour ‘l’autre’, pour ‘l’étranger’ ?

J’ai vraiment du mal à comprendre pourquoi les gens s’entrehaïssent autant….

Je vois des bras d’honneur et des poings serrés, mais peu de mains tendus !

Il y tant de choses qui se passent en me dépassent. A Zeebruges un curé a été menacé de mort parce qu’il faisait son devoir chrétien, aider les migrants !!! Et dernièrement, un politicien Allemand plaidait même pour une ‘finale Lösung’ des réfugiés !! Ceci rime fort bien avec l’’Endlösung’ de jadis ! Incroyable.

Markus Gabriel, un philosophe Allemand, parle de génocide logique quand on commence à utiliser des mots comme ‘résoudre’ ou ‘nettoyer’ pour des êtres humains…

Et je me demande quel est le rôle perfide des politiciens populistes et polarisants dans cette maladie de civilisation ? Dans ma naïveté je pensais pourtant que des dirigeants doivent réunir au lieu de diviser.

Les médias sociaux sont en partie aussi responsable pour la détérioration des mœurs. On peut y cracher son venin sans obligation de réfléchir auparavant. Cela faisait dire Lady Gaga que ‘les médias sociaux sont les toilettes d’ internet.

 

Un monde uniforme ou haut en couleur ?

 Ce n’est quand-même pas parce que ces mecs au comptoir agissent, pensent et sont différents que moi, que je dois dès lors les considérer comme des idiots, et, à plus forte raison, les haïr et exclure.

Le fait que je paye (et avec moi beaucoup d’autres) beaucoup d’ impôts pour des gens pareilles (des transferts), n’est quand-même pas une raison suffisante pour les exclure. Autrement, le plus grand payeur d’impôts n’a qu’à exclure tout le monde et il ne devrait ainsi plus payer d’impôts(ce qu’il fait de toute façon presque pas !)

Supposons qu’on devrait exclure tout le monde avec qui on est pas d’accord ou qu’on aime pas tellement, alors on serait vite enfermé dans sa propre cage de sa propre raison. En plus, s’assembler avec ceux qui se ressemblent n’est pas fort passionnant. Ceci ne pourrait quand-même pas être le but de la vie ?

Pour moi, plus les gens sont colorés, plus le monde est fascinant et beau ! Le plus de feu (passion), le plus chaud de toute façon !!!

 

When Christ says, ‘Forgive your enemies,’ it is not for the sake of the enemy, but for one’s own sake that he says so, and because love is more beautiful than hate.    Oscar Wilde

Tags : #xénophobie #Nationalisme #christianisme #Transferts #Impôts #Unir

Activer les parlementaires.

Activer les parlementaires. 1843 953 Lhoëst Jean

Beaucoup de personnes déversent leur mépris sur les chômeurs. Mais est-ce qu’on ne devrait pas plutôt déverser notre mépris sur nos politiciens? On les élit et paye, et ils refusent maintenant depuis des mois – et certains en toute connaissance de cause – de faire leur job !

Et juste ces fainéants ont encore le culot de vouloir activer les chômeurs. Ils feraient mieux d’activer eux-mêmes ! Leur refus de travailler nous coûte et nuit beaucoup plus que les chômeurs.

 

Des chômeurs, pas de pitié, mais des sanctions svp !

Les chômeurs, et certainement ceux d’origine étrangère en voient de toutes les couleurs de nos jours. Trop souvent on les considèrent comme des fainéants qui profitent du système.

Est-ce que le chômeur en question a eu une chance réelle sur le marché du travail ? Est-ce que le critères auxquels il faut répondre ne sont pas trop sévères, en donc pas atteignables pour beaucoup ? Allons donc, toutes ces questions et nuances ne sont pas nécessaires. Sanctionner et rien d’autre (jusqu’au moment qu’ils deviennent eux-mêmes au chômage).

Dernièrement j’ai lu l’histoire d’un docteur Syrien en littérature Française. Il ne trouvait pas d’emploi comme prof en Français en Flandre, soi-disant parce que son Néerlandais n’était pas assez bon. Alors qu’il y a une pénurie de profs en Français. Allez comprendre ! Est-ce qu’il faut sanctionner ce bonhomme pour la petitesse des autres ?

 

Activer les chômeurs.

Oui donc. Un de nos (trop) nombreux gouvernements veut sanctionner des chômeurs qui n’ont pas trouvé de boulot endéans un certain délai. Passé ce délai, leur allocation de chômage sera réduite et ils seraient même obligé de faire du service communautaire ! Activer donc, que resonne mieux que sanctionner.

Je pourrais encore le comprendre si le gouvernement aurait fait tout pour lui trouver un emploi convenable et à une distance raisonnable de son domicile. En effet refuser un tel emploi sans raison convenable, pourrait, pour moi entrainer des sanctions….

 

Activer le parlement.

Nous voilà déjà plus d’un an sans gouvernement et la formation d’un nouveau gouvernement traîne en longueur. Une farce délirante et le parlement ne fait rien d’autre que regarder.

La mauvaise volonté de gouverner est indéniable. Un ou autre politicien nationaliste se vantait déjà avant les élections d’un ton pince-sans-rire : « L’ingouvernance de notre pays n’est pas un problème, tant que cela nous arrange ! » C’est clair, non ?

Grand temps d’activer ce parlement tire-au-cul.

Chers politiciens, sois si sévère pour vous-même que vous êtes pour le citoyens en bas de l’échelle sociale svp. Ceci vous grandissait et améliorait votre crédibilité. En plus, donner soi-même le bon exemple est un moyen très efficace pour réussir de changements peu populaires…

Est-ce que je peux vous demander dès lors d’introduire la législation suivante svp :

  • S’il n’y a pas de gouvernement trois mois après les élections, alors tous les parlementaires perdent leur allocations parlementaire et de dépenses et retombent sur une allocation de chômage.
  • S’il n’y a pas de gouvernement six mois après les élections, alors l’allocation de chômage sera diminuée et tous les parlementaires devront faire du service communautaire.

Chers politiciens, j’espère qu’il y aura une très grande majorité pour introduire cette loi. En somme, il s’agit de la même chose de ce que vous voulez imposer au citoyen !

Et crois moi, les formations de gouvernent serait sensiblement accélérées !

 

Tags :  Chômage         Parlement        Formation de gouvernement              Activer

Qu’est qu’on peut attendre sur le blog de Lhoëst Jean?

Qu’est qu’on peut attendre sur le blog de Lhoëst Jean? 268 405 Lhoëst Jean

Qu’est qu’on peut attendre sur ce blog ?

Des commentaires, parfois non courants, sur l’évolution de notre société. Et des articles concernant le ‘fondamentalisme économique’ et concernant ‘la politique’. Deux sujets qui nuisent, à mon avis, le progrès pour chacun plutôt que le faciliter. Difficile donc de résigner et de rester indifférent !

Qui est ce blogueur ?

Un vieux salaud, pensionné depuis 2013 après une carrière internationale de 42 ans. Commencé comme contrôleur fiscal et terminé comme chef d’entreprise. Aujourd’hui je fais du bénévolat dans l’aide des jeunes à problèmes.

Fin 2018 j’ai publié mon premier livre. Un livre sur tout et n’importe quoi autour des valeurs liberté, égalité et fraternité si chers à l’humanité.

Bien que je m’attardes sur des sujets sociétaux et politiques, je suis quelqu’un d’ apolitique. D’abord parce je déteste de marcher derrière des drapeaux. Ensuite parce que je pense que toutes les parties politiques, en mettant l’accent sur TOUTES, de la NVA au PS, nuisent le progrès, ne pensent qu’à court terme et vont, avant tout, pour leur propre intérêt (électoral et ‘postjes’). Si ça continue, on aura bientôt plus de ministres que des médecins en Belgique. Quelle folie !!!!

Voilà pourquoi je plaide dans mon livre en faveur d’une autre forme de démocratie, en faveur d’ un ordre nouveau sans parties politiques. Mieux faut désigner nos représentants par un tirage au sort intelligent.

Finalement mon environnement de vie quotidien a lieu dans le rectangle Mechelen – Bruxelles – Liège. Quel richesse et plaisir ! C’est pourquoi ce blog est bilingue. Comme le Français n’est pas langue maternel, veuillez m’excuser pour les éventuelles fautes contre cette belle langue.

Pourquoi ce blog ?

Parce que je suis convaincu qu’ avec l’évolution technologique et scientifique, il doit être possible, si on le veut, de créer un meilleur monde pour CHACUN. Qu’il soit Africain ou Européen, musulman ou chrétien, chef d’entreprise ou chômeur. Chacun a droit à une vie digne et convenable. C’est l’objectif de mes pensées. Après tout, on est tous magnifiquement les mêmes autres. J’aime les autres, ils sont une vrai source de joie et richesse !

Est-ce que vous connaissez d’ailleurs un plus grande différence que celle entre homme et femme? Imaginez-vous que chacun se retire dans sa chambre, alors notre espèce serait vite en voie de disparition. Par contre, s’ils se réunissent et transcendent leurs différences, alors une nouvelle vie naît. Quelle belle loi naturelle (et quel plaisir). Et quelle leçon pour ceux qui veulent se retirer dans leur cage, leur région, leur pays…

Quel est ma boussole morale ?

Des valeurs comme tolérance, indulgence, justice, solidarité, liberté, égalité et fraternité. Unir au lieu de diviser ; démolir au lieu de construire des murs ; des esprits ouverts au lieu de fermés ; comprendre au lieu de juger ; une main tendue au lieu d’un doigt levé ; un sourire au lieu d’un visage en colère… Voilà pourquoi je me bats (et écris).

Qu’est-ce que je trouve « zum Kotzen » ?

Je ne suis pas un grand fan du fondamentalisme économique (pourquoi est-ce que par exemple les 1% qui possèdent plus que la moitié de la richesse mondiale ne paient presque pas des taxes ?), des idées de droite et conservatrices, du nationalisme, de la haine en du racisme… Tous des idées qui sont absolument le contraire de mes valeurs. Elles me donnent des sentiments terriblement mauvais et même des envies de vomir !

Je suis conscient que mes écrits iront souvent à l’encontre du courant. Mais je m’en fous !